PRÉSENTATION

  • : PHOTONATUREFONTAINEBLEAU
  • PHOTONATUREFONTAINEBLEAU
  • : Environnement
  • : Un site au service de la nature de celles et ceux qui l'apprécient. Des articles remettant au goût du jour "la leçon de choses". Guide naturaliste je vous fais partager mes expériences,et mes observations faites principalement au sein de la forêt de Fontainebleau.Vous trouverez également sur ce site des pages consacrées, à l'histoire, à la préhistoire, à la gestion forestière parfois approximative du massif forestier, à la chasse et à ses excès.
  • Contact
  • Retour à la page d'accueil

MODULE de RECHERCHES

LA BOÎTE À DOCU

PHOTOGRAPHIES

DIAPORAMAS SONORISÉS

LES SONS DE LA NATURE

DÉFENSE NATURE

HISTOIRE PRÉHISTOIRE

COUPS DE CŒUR

  Fontainebleau 28 aout 2011

 

 

LA VIE DANS LES MILIEUX HUMIDES

 

  phryganes--5-.jpg

 

Le contexte.

Les milieux humides accueillent des hôtes bien spécifiques.

À condition qu'elles ne soient pas polluées, ces eaux de surface constituent un domaine de découverte très intéressant, le naturaliste ne manquera pas de le visiter et de l'inventorier. Le photographe y trouvera quant à lui, des occasions de prises de vue innombrables.

 

phryganes--4-.jpg

 

Les phrygannes.

De leur vrai nom, les trichoptères, font partie de ces insectes dont la plupart ont un développement aquatique.

Certains naturalistes estiment que leur population avoisine les 6000 espèces dont 400 en Europe occidentale. Les adultes peuvent se rencontrer dans tous les biotopes et parfois très loin de leur lieu de naissance, c'est à dire loin de l'eau.

 

 

0573-phrygannes 0110

 

 Je vous conseille de consulter également l'excellent ouvrage de Michael Chinery

Éditions Arthaud. Intérêt 5/5

 

Milieu de vie.

Les oeufs généralement déposés dans l'eau à sa surface ou sur la végétation environnante donnent naissance aux larves .

Si ce n'est pas la règle absolue un grand nombre d'entre elles confectionnent un fourreau avec les matériaux trouvés sur place afin de protéger leur corps nu.

Fabriquée, à partir des glandes salivaires, une sorte de soie  permet de fixer tout un tas de petits matériaux, débris végétaux , brindilles,  petits graviers, petits coquillages, ou sable afin de constituer un étui dans lequel elles sont abritées.


Bon à savoir : suivant le milieu où elles vivent ces "bestioles" sembleraient utiliser des matériaux dont le poids est en rapport avec les mouvements de l'élément liquide.


Eaux dormantes : matériaux légers, bois, feuilles,

Cours d'eau agité : sable, petits graviers.


 

phryganes--8-.jpg

 

La réalisation, de ce fourreau tubulaire transportable par l'animal, semble conditionnée par le milieu de vie de l'animal mais également par son appartenance à telle ou telle espèce.

C'est ainsi que certaines larves ne fabriquent que des "tubes" garnis de petits bâtonnets , d'autres de graviers, de débris végétaux, etc. 

Il s'agit là  d'une véritable spécialisation ou spéciation ?

Ces "tubes" de protection peuvent ou non accompagner la larve durant sa vie dans le milieu liquide, voyons ce que dit wikipedia à ce sujet


Le savez-vous : La structure du fourreau permet aux spécialistes de définir avec quasi certitude l'espèce à laquelle appartient la larve.


 

phryganes (1)

 

Les larves de trichoptère peuvent être de deux types :

  • éruciforme :
    • tête courte et large ;
    • métathorax entièrement sclérifié ;
    • premier segment abdominal avec renflements caractéristiques ;
    • présence d'un étui de protection mobile dès le début du développement.
  • campodéiforme :
    • tête plus longue que large ;
    • métathorax partiellement sclérifié ;
    • abdomen sans renflements ;
    • pas d'étui mobile, seulement un étui fixe au moment de l'histolyse.

 

phryganes--9-.jpg

 

Les larves présentées dans cet article ont été trouvées dans un torrent de montage aux eaux pures et oxygénées, nous reviendrons sur ce point important. Elles sont accrochées ou plutôt collées en dessous des pierres dans une disposition qui ne semble pas due au hasard. une sorte de "V" pointe face au courant.

La flèche indique le sens du courant.

 

phryganes--19-.jpg

 

Disposées de cette façon elles ont probablement plus de chance d'échapper à ce grand consommateur de larves qu'est le Cincle plongeur.

Voyez sa biographie sur oiseaux.net

 

phryganes--2-.jpg

 

Les larves dans leur étui sont fortement collées sur le support, à l'aide semble-t-il, d'un mucus très résistant. Il faut vraiment exercer une forte traction pour les en détacher, ce qui entraîne le déchirement du fourreau, c'est dire !

 

phryganes--11-.jpg

 

La protection tubulaire déchirée,  l'observation de l'animal devient possible.

 

phryganes--12-.jpg

 

phryganes--14-.jpg

 

phryganes--20-.jpg

 

phryganes--21-.jpg

 

Les larves découvertes dans ce cours d'eau effectuent une nymphose dans leur fourreau, ce qui explique qu'il soit fermé aux deux extrémités et solidement fixé au substrat. Il reste tout de même un petit orifice permettant les échanges avec l'élément liquide. 

 

phryganes--17-.jpg

 

 

phryganes--16-.jpg

 

Les pêcheurs connaissent et utilisent ces larves pour appâter les poissons carnivores, truites notamment.

Beaucoup de personnes ignorent ou ne soupsonnent pas leur existence.

Les uns et les autres savent-ils que ces charmantes bestioles peuvent être utilisées pour connaître la qualité des eaux ?


Exemple de fiche protocole, utilisée pour définir un indice biotique (voir en lien).

   

  indicebiotique.jpg

 

À bientôt les amis sur photonaturefontainebleau.

 

 

phryganes--3-.jpg

 

LIENS DÉFINITIONS ARTICLES CONNEXES

 

 

LE CINCLE ET L'HIVER

 

LES BIO INDICATEURS.

 

TRANSFORMATION DES COQUES DE PHRIGANES

 

 

 

 

 


Publié dans : -Insectes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés