PRÉSENTATION

  • : PHOTONATUREFONTAINEBLEAU
  • PHOTONATUREFONTAINEBLEAU
  • : Environnement
  • : Un site au service de la nature de celles et ceux qui l'apprécient. Des articles remettant au goût du jour "la leçon de choses". Guide naturaliste je vous fais partager mes expériences,et mes observations faites principalement au sein de la forêt de Fontainebleau.Vous trouverez également sur ce site des pages consacrées, à l'histoire, à la préhistoire, à la gestion forestière parfois approximative du massif forestier, à la chasse et à ses excès.
  • Contact
  • Retour à la page d'accueil

MODULE de RECHERCHES

LA BOÎTE À DOCU

PHOTOGRAPHIES

DIAPORAMAS SONORISÉS

LES SONS DE LA NATURE

DÉFENSE NATURE

HISTOIRE PRÉHISTOIRE

COUPS DE CŒUR

 

 

 

LE HOUBLON HUMULUS LUPULUS

 

 

 

 

Houblon_planche

Source de l'illustration Wikipédia


 

Le Houblon Humulus lupulus  est une plante vivace, ses racines assez charnues rejetant chaque année, permettent à la plante de se "déplacer".

Elle peut, si les conditions d'exposition et d'humidité lui sont favorables, coloniser de grandes étendues.

C'est une plante grimpante, considérée comme une liane, ses tiges peuvent atteindre 8 à 10 mètres de longueur,

 

Ses feuilles de 3, voire 5 lobes sont opposées.


 

20080802_plantes_diverse_ho_2

 

 

Houblonfontainebleau3_2

 

 

Une des particularité du houblon est que ses feuilles, et ses tiges sont couvertes d'épines minuscules d'un genre particulier.

Aucun texte, ne fait mention de cette particularité, pourtant si le Naturaliste s'y frotte, il s'en souviendra, surtout si cette personne a la peau tendre !

Les feuilles avec leurs épines,

 

 

Houblonfontainebleau4

 

Les tiges quadrangulaires (ce point, lui, est fréquemment mentionné) et les épines ou plutôt crochets,

 

 

Houblonfontainebleau5

 

 

Sur ce cliché la forme quadrangulaire apparaît bien, mais également les épines ou crochets.

 

 

Houblonfontainebleau1

 

 

Les crochets, constitués d'une très fine aiguille aux deux extrémités acérées, sont situés à l'extrémité d'une protubérance.  Que le rameau, la feuille ou la tige soient frôlés dans un sens ou dans l'autre le petit crochet muni de deux "pics" remplira son office, il griffera tout en se détachant de son support.

 

 

Houblonfontainebleau02_2

 

 

Si nous accueillons le houblon dans notre jardin, nous veillerons à ne pas l'implanter dans des lieux de passages, surtout si jeunes enfants vivent là.

Les fleurs et les fruits se développent aux extrémités des tiges.

 

 

20080416_fond_photo

 

 

Le houblon fait partie des plantes dioïques, c'est à dire qu'il  existe des pieds mâles

et des pieds femelles, Le pied femelle produira des chatons, comme ceux ci,

 

 

Houblonfontainebleau2_2

 

se transformant peu à peu (un mois jour pour jour sépare ces deux photographies,  photo des fleurs le 3 août et photo des cônes prise  hier  le 4 septembre)   en  cônes ovoïdes couverts d'un genre de résine très odorante, la lupuline, à ce jour je n'ai pas encore noté sa présence.

 

 

20080904_st_mam098bis

 

 

20080904_st_mam104bis

 

 

20080904_st_mam111bis

 

 

2007_09_17_f_fb020

 

 

 

Additif en date du 1 octobre 2008:

Aujourd'hui la lupuline est présente dans les cônes voyez ci-dessous, elle se  se présente sous forme de grains de 1 à 1,5 mm de diamètre,

 

20080930009bis

 

ils sont très collants, et laissent sur les mains, la même sensation que celle provoquée par la résine de pin. Ils dégagent une très forte odeur amère.

Pour les besoins de la prise de vue les cônes ont été ouverts ou coupés.

 

2008093000202_2

 

 

 

200809300033_2

 

 

 

200809300045

 

 

20080930007

 

 

20080930005

 

 

Les plants mâles produisent des fleurs larges en bouquet de plusieurs fleurs dénommées panicules.

Pied mâle

 

Autorisation_copie_et_utilisation

 

Le houblon est utilisé comme plante décorative du plus bel effet, ne demandant aucun soin, il est très rustique. Il suffit de limiter parfois sa croissance, par une taille douce.

 

20080808_ter_014

 

Il existe un fête de houblon voyez plutôt ICI

Nous connaissons tous l'utilisation du houblon pour fabriquer la bière, c'est lui qui transmet au liquide, sa légère amertume. Par le passé il était utilisé dans un but de conservation, il permettait en effet de prolonger la durée de conservation (les bières artisanales utilisent encore ce procédé), actuellement ce n'est que son amertume qui est recherchée, car les bières industrielles du "supermarkette" sont pasteurisées.

 

À bientôt sur photonaturefontainebleau les amis.

Publié dans : -Connaissance végétaux
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés